Bannière publication participation citoyenne

Le mouvement « Solidarnosc », une histoire polonaise

Notes d'analyse
June 2008
PDF version

Notes d'analyse, Participation citoyenne, juin 2008

« Chaque jour je prie pour vous, là-bas à Rome et où que je sois, chaque jour je prie pour ma Mère Patrie et pour mes compatriotes. Je prie particulièrement pour l’action du grand mouvement de Solidarnosc  »1. Le Pape Jean-Paul II prononce ces mots le 13 juin 1987, au cours de son troisième voyage en Pologne en moins d’une décennie. L’alliance de la Nation et de l’Église : un condensé de l’histoire polonaise. Elle a fait tenir la Pologne malgré les partages successifs. Elle a aussi contribué à renverser quarante ans de régime communiste, en participant à la percée de Solidarnosc, mouvement social le plus massif de l’histoire des démocraties populaires.

Plus concrètement, comment a éclot ce mouvement ? Comment a-t-il réussi à perdurer ? Est-ce un mouvement spontané ? Est-ce seulement la Nation alliée à l’Église qui a renversé un édifice aussi solide, ayant maté bien des rebellions par le passé ? Comme l’expliquera notre analyse, le mouvement ne jaillit pas subitement en 1980 ; ses racines sont plus profondes, diverses et marquées par la relation particulière au communisme dans ce pays. Une étude sommaire de Solidarnosc confortera ce point de vue, et permettra d’identifier des jalons qui aident à la compréhension de la décommunisation du dialogue social et sa marche difficile vers le « modèle européen ».

Contact: 

Marie Leprêtre

Country: 

Poland