EUnited We Code

EUnited We Code : Retour sur le Hackathon

Mardi, 23 Juillet 2019

Début juin, Mariya Gabriel, Commissaire européenne à l'Économie et à la Société numériques insistait sur l’importance que tou.tes aient les « mêmes chances face à la numérisation de notre économie et de notre société » dans un discours prononcé lors de l’ouverture de la Digital Assembly 2019. Elle identifiait par ailleurs 3 leviers d’action pour arriver à cette égalité des chances : le développement des infrastructures numériques, la diffusion des compétences numériques, et le renforcement de la capacité de tou.tes à s'informer.

Le projet EUnited We Code s’inscrit dans cette volonté de promouvoir les compétences digitales et de garantir un accès au monde du numérique à tou.tes, quels que soient le genre, l’origine ethnique, le statut social, le niveau d’étude, etc. En effet, les partenaires du projet - Simplon France, Simplon Roumanie, Factoria F5, BeCode et POUR LA SOLIDARITÉ sont convaincus que la transformation numérique doit être inclusive et ne peut pas être orientée vers un rendement purement économique ni s’adresser à un public privilégié. Il est indispensable de tirer profit de la conjoncture en permettant à chacun une acquisition égalitaire des compétences numériques afin de ne pas perpétuer le cycle inégalitaire actif au sein des branches de métiers hautement qualifiés.

À ce titre, le projet EUnited We Code a pour but de renforcer et diffuser l'innovante pédagogie aux métiers du digital à destination de personnes peu qualifiées, mise au point par l'entreprise sociale et solidaire Simplon.co. Parmi toutes les thématiques discutées en début de projet, les partenaires ont décidé de se concentrer sur l’optimisation du recrutement et de la place des formateur.trices au sein de Simplon.co et de ses fabriques*. Fin juin, les partenaires du projet se sont donc réunis à Bruxelles lors d’un hackathon, processus créatif, participatif et collaboratif consacré à l'innovation numérique !

Des discussions, trois leviers d’actions pour renforcer le profil des formatreur.trices ont vu le jour : développer un digital compass interactif, mettre en place un programme de mobilité et imaginer un guide pour le recrutement des formateur.trices.

Le digital compass

Le digital compass est une plateforme en ligne interactive où les formateur.trices des différentes fabriques Simplon pourront échanger, discuter, poser des questions quant à leurs expériences, aux situations complexes auxquelles ils doivent faire face, etc. L’objectif est de renforcer les synergies entre les formateur.trices afin que tou.tes puissent s’épanouir dans leur fonction.

Le programme de mobilité

L’objectif du programme de mobilité est de mettre en relation un formateur.trice du réseau Simplon et un centre de formation situé dans une ville ou un pays européen différent, leur offrant ainsi l'opportunité de vivre une expérience passionnante et significative à l'étranger.

Le guide de recrutement

Le guide de recrutement a été imaginé selon une ligne du temps : "attract – assess – onboard". Il se compose de plusieurs éléments : une liste des plateformes où trouver des formateur.rices, un message d’accroche à diffuser sur les réseaux sociaux, le profil du candidat idéal, une description de fonction, les différentes étapes du processus de recrutement, un guide d’interview, une grille d’évaluation et un passeport.

Ces différents outils vont maintenant être affinés et seront présentés lors de la conférence finale du projet qui aura lieu en novembre 2019 à Paris.

La diffusion rapide des TIC dans la société européenne est, au-delà d'un enjeu économique, un défi social duquel l’Europe doit se saisir ! À l’heure de la mise en place d’une nouvelle Commission européenne et alors que les parlementaires européen.nes prennent place à Bruxelles, la société civile – à laquelle EUnited We Code s’associe pleinement – milite pour une Commission européenne ouverte et proactive qui fera des digital skills un enjeu à la hauteur de l’Europe sociale et durable que nous réclamons.

*Une fabrique est une « École Simplon » qui a essaimé ailleurs en France, en Europe et dans le monde.