GSEF 2016 – Reportage sur le Forum mondial de l'économie sociale

Mardi, 30 Août 2016

Du 7 au 9 septembre 2016, suivez le Forum mondial de l’économie sociale en direct de Montréal sur le site de notre Observatoire européen de l’Économie sociale ! Sybille Mertens, chargée de cours à HEC-Liège, nous présente le partenariat mis en place pour cet événement entre l’Académie des Entrepreneurs Sociaux et POUR LA SOLIDARITÉ.

« Le Forum mondial de l’économie sociale se tient à Montréal du 7 au 9 septembre 2016.

Il est un lieu incontournable d’échange, de réseautage, d’inspiration pour tous ceux qui souhaitent consolider, diffuser, construire des pratiques d’économie sociale. Le thème retenu cette année est le lien entre l’économie sociale et le territoire.

15 étudiants de l’Université de Liège accompagnés par l’Académie des Entrepreneurs Sociaux (Centre d’Economie Sociale) participent activement à cet événement. Dans le cadre de leur Master en Sciences de Gestion (HEC-Liège), option « Management des Entreprises Sociales », ils réalisent une mission d’information. En effet, à la demande du gouvernement wallon, ils ont été étroitement associés depuis plusieurs semaines à 4 groupes de travail (entrepreneuriat social et coopératif, gouvernance et participation, impact, communication et image). Ils se rendent à Montréal avec l’ambition d’y trouver des pistes  pour nourrir la réflexion et les actions sur le territoire wallon.

Le think & do tank POUR LA SOLIDARITÉ est associé actif de l’Académie des Entrepreneurs Sociaux. Il soutient particulièrement la dimension européenne et internationale donnée à la formation des futurs jeunes entrepreneurs sociaux. Les étudiants ont dès lors naturellement accepté de partager leurs principales observations pendant la tenue de ce forum. Celles-ci seront relayées via l’Observatoire européen de l’Économie sociale (rubrique Actualités).

Nous vous proposons un rendez-vous quotidien pendant 3 jours et espérons ainsi que nos étudiants seront les yeux et les oreilles de ceux qui, en Europe francophone, ne peuvent se rendre cette année à Montréal.

Cordialement,

Prof. Sybille Mertens »