CARVE_20151027_Atelier2

Lutte contre les violences faites aux femmes : les entreprises et associations belges discutent d'actions communes

Jeudi, 29 Octobre 2015

Mardi 27 octobre, dans le cadre du projet CARVE, entreprises, associations et pouvoirs publics belges étaient réunis autour d'une même table. En jeu ? La participation des entreprises à la lutte contre les violences faites aux femmes. Retours sur cette matinée de travail aux résultats encourageants.

La situation en Belgique

La première partie de la matinée a été consacrée à un état des lieux de la question : qui fait quoi ? comment ? pourquoi ? À cette occasion, la présentation de l'étude nationale belge réalisée dans le cadre du projet "CARVE - Companies against gender violence" par PLS a rappelé quelques chiffres : 41% des violences sont verbales, 1 femme sur 5 a déjà connu des violences physiques ou sexuelles de la part d’un partenaire ou ex-partenaire ; elles sont 1 sur 20 à avoir subi ce type de violences dans les 12 derniers mois.

Malgré tout, rares sont les entreprises à se saisir du sujet : manque de connaissance sur la problématique des violences sexistes, faible conscience de l'intérêt à agir, absence d'interlocuteurs formés en interne à détecter et soutenir les victimes et auteurs, impératif de confidentialité, peur de l'appel d'air... Les raisons sont nombreuses et souvent légitimes.

 

Les recommandations

Face à ces constats et après les témoignages de trois entreprises belges (Solvay, Securex et l'hôpital Erasme), les participant-e-s ont formulé des recommandations à l'intention de différents acteurs :

  1. Collègues et syndicats : amener le sujet dans le dialogue social, offrir une première oreille attentive, proposer des formations de sensibilisation à l'ensemble des membres du staff...
  1. Managers : avoir un message claire en la matière, offrir de l'information dans des lieux stratégiques (restaurant, WC...), donner une visibilité à la thématique et aux associations notamment à l'occasion du 25 novembre, former les personnels chargés de la prévention des risques psycho-sociaux...
  1. Pouvoirs publics : insertion d'une clause concernant les violences faites aux femmes dans le label égalité, développement de campagne de sensibilisation à destination des entreprises...

L'ensemble de ces recommandations va désormais être intégré à l'étude nationale belge qui sera publiée, d'ici la fin du mois de novembre 2015 sur le site de PLS, l'Observatoire européen de la Diversité et le site du projet CARVE. Dans l'attente, les bonnes pratiques et recommandations de nos partenaires bulgares, espagnols et français sont disponibles dans la dernière newsletter CARVE d'octobre !

 


Cet événement a été organisé avec le soutien de la Direction Égalité des Chances du SPRB (www.egalitedeschancesbruxelles.irisnet.be).

Pays: 

Belgique