Bannière publication affaires sociales

Commission Juncker : quelle politique pour l’emploi ?

Notes d'analyse
Avril 2015
Version PDF

Avec 24,6 millions de personnes au chômage en Europe, l’emploi est l’enjeu crucial auquel doit faire face le nouvel exécutif européen. Dans cette Note d’analyse, POUR LA SOLIDARITÉ revient sur les priorités de la nouvelle Commission concernant l’emploi ainsi que les domaines d’actions clés. PLS se penche également sur les perspectives et les pistes dont devrait se saisir la Commission Juncker pour placer l’emploi au cœur d’une politique européenne intégrée, vectrice d’innovation économique et sociale.

Le 15 juillet 2014, Jean-Claude Juncker affirmait qu’il comptait faire de la création d’emploi sa première priorité. Cette volonté politique, bien que louable, reste limitée par rapport aux nombreux enjeux suscités par le taux de chômage en Europe. Pour atteindre les objectifs fixés en 2010 dans la stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive,  le nouvel exécutif européen ne peut se contenter de fournir du travail aux citoyens européens. Pour faire face au délitement social de ces dernières années, la nouvelle Commission Juncker doit aussi s’assurer de créer des emplois de qualité, porteurs de cohésion sociale.

PLS revient sur les engagements de la Commission relatifs à l’emploi, comme le renforcement du dialogue social, ainsi que sur les domaines d’actions prioritaires tels que la jeunesse, la mobilité des travailleurs et le secteur du numérique. Cette publication apporte aussi des perspectives, peu ou pas assez investies par la Commission comme les emplois verts et les emplois blancs, la réduction ou l’aménagement du temps de travail, l’égalité hommes-femmes ou encore la participation des travailleurs à la gouvernance des entreprises. Ces pistes représentent des opportunités que le nouvel exécutif aurait tout intérêt à saisir pour assurer le retour à l’emploi de millions de chômeurs et construire un réel modèle social européen, vecteur de justice sociale.

Dans deux nouvelles Notes d’analyse, POUR LA SOLIDARITÉ – PLS revient sur les priorités de la Commission Juncker dans deux domaines : l’emploi et l’environnement. Ces deux domaines sont intrinsèquement liés via le développement d’une croissance verte et de l’économie circulaire sur le territoire européen.

Contact: 

Denis Stokkink

Fichier attaché: 

Thématiques: