L'Europe n'entend pas la démocratie : crions plus fort ! TÉLEX POUR LA SOLIDARITÉ 11/2016

Newsletter institutionnelle - Télex
Novembre 2016

Sans tomber dans l’angélisme d’un semblant de victoire absolue contre le CETA puisque ce dernier a finalement été signé par la Belgique, sans véritable garantie que les engagements pris seront mis en application, nous pouvons néanmoins nous réjouir de l’ampleur inattendue du soutien recueilli par la contestation wallonne.

Cette adhésion s’est s’exprimée par la voix de citoyen-ne-s et d’une société civile responsables qui déclarent haut et fort l’impossibilité pour l’Europe de régler en coulisse des questions essentielles qui touchent leur vie quotidienne ; car si ce type de traités commerciaux doivent permettre la libre circulation des biens et des services entre deux entités, il s’agit de savoir à qui va majoritairement bénéficier l’accord et, si nous sommes lésés, comment nous défendre face aux nouvelles règles appliquées ?

D’autant que la volonté des instances européennes de vouloir passer en force en déclarant ce type d’accords de la compétence exclusive de la Commission transpire par tous les pores. Un arrêt de la Cour européenne de Justice sur le traité commercial avec Singapour est attendu en ce sens.

La Commission pourra dès lors engager les États membres sans demander l’avis des parlements nationaux et de facto sans entendre les opinions publiques et la société civile. Nous redoutons dans un tel cas de figure que la crise de légitimité de l’Europe ne s’aggrave encore davantage avec une montée en puissance des partis d’extrême droite dont l’issue incertaine n’en sera pas moins terriblement dramatique…

Il est urgent que les hommes et femmes politiques européens et nationaux cessent d’ignorer leurs opinions publiques pour se saisir de cette envie populaire de transformer cette Europe taillée « pour le plus petit nombre » en une Europe de la solidarité entre tous les acteurs socioéconomiques qui le composent.

POUR LA SOLIDARITÉ - PLS entend défendre cette Europe citoyenne qui place l’humain au centre de son développement économique inclusif et redistributif. PLS exerce son rôle en soutenant ce mois-ci les actions de renforcement de l’ESS de la ministre Pinville, la conférence de la présidence slovaque du Conseil de l’Union européenne sur l’économie sociale et enfin celles du GECES qui vient d’adopter un ensemble de recommandations stratégiques en la matière. 

Solidairement vôtres,

Françoise Kemajou et Denis Stokkink

Contact: 

Denis Stokkink