Bannière publication développement durable

Quelles politiques économiques contre le réchauffement climatique en Europe ?

Notes d'analyse
Octobre 2017
Version PDF

À l’orée de la COP23 qui se tiendra à Bonn du 6 au 17 novembre 2017 et au lendemain de l’annonce commune de la France et de l’Allemagne d’initier une réforme en profondeur du marché des quotas d’émission de carbone européen, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS se penche sur la question de l’efficacité des instruments économiques à l’œuvre au sein de la zone euro pour lutter contre le réchauffement climatique. 

Mis en place dès 2005, le marché du carbone européen suscitait d’ambitieuses promesses et apparaissait comme l’élément pionnier d’un système à vocation planétaire. S’il a effectivement permis de réduire les émissions de gaz à effet de serre en Europe depuis sa mise en place, les expert-e-s s’accordent à dire qu’il ne permettra pas, dans ses modalités actuelles, de respecter l’objectif fixé par l’Accord de Paris d’une limitation de la hausse de la température moyenne en-deçà des 2 degrés d’ici la fin du 21ème siècle. 

Outre son caractère trop peu coercitif pour les gros pollueurs, il témoigne de dysfonctionnements structurels qui l’ont quasiment rendu inopérant au lendemain de la crise de 2008. Ainsi, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS se propose, dans cette Note d’analyse, de faire un comparatif avec la taxe carbone, un instrument économique alternatif en vigueur dans certains pays européens et qui semble être mieux à même de répondre à l’urgence climatique à condition d’être pertinemment mis en place. 

Contact: 

Mathilde Mosse

Pays: 

Union Européenne