TÉLEX POUR LA SOLIDARITÉ 09/2014 - Une rentrée européenne aigre-douce !

Newsletter institutionnelle - Télex
Septembre 2014
Version PDF

En ce début septembre 2014, la rentrée politique exhale un subtil parfum contrasté de colère et d'espoir...

Colère face à cette Europe immobilisée pendant une année entière alors qu'elle figure comme le plus mauvais élève mondial : taux de croissance en berne, taux de chômage élevé, accroissement de la pauvreté, à la frontière de la déflation. La crise s'installe, les solutions apportées continuent de faire des ravages et, pendant ce temps-là, aucun des enjeux essentiels n'est abordé.

Le constat est sévère malgré les annonces du nouveau Président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans son Programme pour l'Emploi, la Croissance, l'Équité et le Changement démocratique dont nous suivrons avec attention la traduction en actions concrètes par une équipe paritaire (!) et soutenu par un investissement annoncé de 300 milliards d'euros qui, ne l'oublions pas, ne représente que 2% du PIB européen.

Entre temps, des lueurs d'espoir apparaissent du côté d'une série d'acteurs internationaux comme le FMI ou la Banque centrale qui recommandent enfin de freiner les politiques d'austérité et de soutenir les initiatives en faveur de la croissance et de l'emploi. Mieux vaut tard que jamais ! Au niveau des institutions européennes, la Présidence italienne convoque un Conseil spécial sur la croissance début octobre. Rester à espérer que l'Europe surmonte les divergences entre États membres et obtienne un consensus autour d'un degré de flexibilité budgétaire qui soit compatible avec la croissance et l'emploi !

Voilà les enjeux macroéconomiques sur lesquels nous exigeons que l'ensemble des acteurs se penchent impérativement. Pendant ce temps, Pour la Solidarité - PLS poursuit son travail sur des enjeux microéconomiques comme la place des femmes aux postes à responsabilité dans les entreprises classiques et dans les entreprises sociales ; la lutte contre le cyber-harcèlement ; la culture comme moteur de création d'activités et l'accès à l'art pour les personnes handicapées mentales et/ou psychiques.

Parmi les éclaircies lointaines, PLS continue inlassablement de COMPRENDRE POUR AGIR !

Bonne lecture !


Solidairement vôtre,

Denis Stokkink

Contact: 

Denis Stokkink