Bannière publication RSE & Diversité

Discrimination des jeunes immigrés sur le marché de l’emploi en Belgique

Notes d'analyse
Février 2015
Version PDF

Dans cette Note d’analyse, PLS examine la problématique de la discrimination sur le marché de l’emploi en Belgique : son ampleur, le cadre légal en matière de lutte contre ces discriminations ainsi que la position des populations d’origine marocaine, turque, congolaise et polonaise sur le marché de l’emploi.

L’insertion des personnes d’origine étrangère représente un défi majeur pour la Belgique. En effet, au niveau européen, le pays fait figure de mauvais élève : l’écart entre le taux de chômage des ressortissants nationaux et celui des étrangers est l’un des plus élevés d’Europe.

Les personnes issues de l’immigration sont souvent condamnées à exercer des emplois précaires ou à temps partiel ne correspondant pas à leur niveau de compétence. Une des causes, l’« ethno-stratification » du marché du travail, c’est-à-dire la « répartition ethnique » des emplois qui induit des parcours professionnels fragiles et des salaires plus faibles. Certaines catégories de personnes déjà discriminées dans leur recherche d’emploi, comme les femmes et les jeunes, sont particulièrement touchées par ce phénomène.

Le défi reste toujours et encore de transformer ces inégalités en mettant à profit les compétences des personnes issues de l’immigration. Ces dernières constituent en effet une force considérable pour notre société, tant au niveau économique que social et culturel.   

Contact: 

Françoise Kemajou gmail

Fichier attaché: 

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci