Externalisation des frontières de l’Union européenne : enjeux et perspectives

Notes d'analyse
Juillet 2020
Version PDF

Alors que la crise sanitaire n’a pas freiné les tentatives de passage de la méditerranée vers l’Europe et que se négocie actuellement le prochain budget européen pour la période 2021-2027, il est plus que jamais nécessaire de faire le point sur la politique d’externalisation des frontières menée par l’Union européenne. Par cette note d’analyse, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS revient sur les conséquences de cette politique et milite pour l’instauration d’une politique migratoire européenne respectueuse des droits humains.

Depuis la création de l’espace Schengen, l’Union multiplie les politiques migratoires restrictives. L’obsession sécuritaire de contrôle des frontières engendre une multiplication des dispositifs de surveillance, de tri et de détention des migrants aux frontières extérieures de l’Union. Pour renforcer sa forteresse et se prémunir des flux de migrants « indésirables », l’Europe cherche même à outrepasser les limites de son territoire en étendant ses douves jusque dans les pays d’origine et de transit des migrants et réfugiés.

La dimension extérieure est effectivement devenue la clé de voute de la politique migratoire européenne. Ce processus d’externalisation des frontières de l’Union permet d’endiguer les flux de migrants le plus en amont possible tout en facilitant l’expulsion et la réadmission des personnes en situation irrégulière. Profitant d’un rapport de force déséquilibré, l’Union délègue le contrôle de ses frontières à des pays tiers et sous-traite ses propres responsabilités en matière de protection internationale, en contrepartie d’un ensemble d’aides (financières, au développement, commerciales, etc.).

Face aux conséquences négatives de cette politique d’externalisation tant sur les droits humains que sur les objectifs de développement, POUR LA SOLIDARITÉ-PLS exhorte l’Union et les États membres à assumer leurs responsabilités en matière de protection internationale et à instaurer une relation équilibrée avec les pays tiers.

Contact: 

Théo Buratti

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci