Bannière publication développement durable

Les politiques des régions belges en matière de logement durable

Notes d'analyse
Avril 2008
Version PDF

Notes d'analyse, Développement durable, avril, 2008

Trois Régions belges : autant de façon de procéder en ce qui concerne les objectifs, les priorités ou les mesures touchant au logement durable. Même si l’Union européenne définit des cadres que les Régions doivent respecter, notamment concernant la performance énergétique des bâtiments, et même si le niveau fédéral partage encore les compétences avec les Régions en matière d’énergie et d’environnement, les Régions, compétentes à environ 90% en matière de logement et presque autant en matière d’environnement, sont les principales architectes des politiques du logement durable en Belgique.

Elles subventionnent, forment, informent, encouragent des clusters à se créer et peuvent prendre en charge également les laissés pour compte de la libéralisation du marchés de l’énergie. Relayées par les communes ou présentes en leur sein, elles peuvent compter sur la proximité du local et la participation des citoyens de façon proactive pour soutenir des initiatives et des projets d’habitat durable, qui profitent au mieux des facteurs de proximité et de mise en réseau.
Cependant, l’avantage de l’échelle peut devenir un handicap quand il s’agit d’assurer une cohérence au niveau national, notamment au niveau des performances. Il est donc intéressant d’essayer de présenter et d’analyser les politiques et les méthodes d’implémentation choisies par les trois Régions belges, d’envisager leur éventuelle influence les unes sur les autres, leurs similarités ainsi que leurs différences, voire leurs divergences. Peut-on parler d’un fil rouge dans la méthode régionale belge ou a-t-on affaire à des entités centrifuges, tendant à s’éloigner d’un référentiel commun ?

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci