Bannière publication RSE & Diversité

"Personne n'est que son sexe" - Newsletter Diversité 01/2018

Diversity newsletter
January 2018

Dans les années 60 et 70, les mouvements féministes contenaient en eux les germes des luttes contemporaines, à quelques exceptions près… Alors que les femmes noires européennes étaient encore reléguées à l’arrière-plan, leurs voix se font de plus en plus entendre aujourd'hui grâce à une mise en valeur d'une lutte féministe intersectionnelle. 

Le 7 janvier, lors de la 75e cérémonie des Golden Globes, l’intervention d’Oprah Winfrey a permis un coup de projecteur sur la nécessité des combats afro-féministes. En évoquant l’histoire de Recy Taylor - victime d’un viol collectif par des hommes blancs au milieu des années 1940 - et l’engagement de l’activiste Rosa Parks, l’animatrice américaine nous rappelle que l’émancipation rencontre plus d'obstacles dès lors qu’une personne cumule des formes de dominations.

En Europe, l’afro-féminisme est en train de prendre une dimension inédite, comme l’illustre l’engouement suscité par le documentaire "Ouvrir la voix" de la militante Amandine Gay. En donnant la parole à 24 femmes noires, le film bouscule les clichés et s’inscrit dans un processus d’émancipation qui, à l’image de l’éviction de la journaliste et militante antiraciste Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique, est plus que jamais nécessaire !

Solidairement vôtres, 

Anna Métral, Françoise Kemajou, Denis Stokkink

Contact: 

Anna Métral