Bannière publication RSE & Diversité

Se mobiliser pour les droits des femmes à toutes les échelles ! Newsletter Diversité 03/2017

Newsletter RSE & Diversité
Mars 2017

Le 21 janvier dernier, au lendemain de l'investiture de Donald Trump, des centaines de milliers de femmes ont défilé pour la Women’s March dans les rues de Washington, rejointes par les Sister March d’autres grandes villes comme Londres ou Paris. En 2017, alors que les droits des femmes semblent être acquis sur le papier, ils n’ont pourtant jamais été autant menacés. 

Au niveau international, le gouvernement américain stoppe le financement des ONGs étrangères travaillant pour un meilleur accès à l’avortement. En Europe, la Cour européenne vient d’autoriser l’interdiction du voile en entreprise au nom d’une laïcité qui ne semble se focaliser que sur les attributs religieux féminins tandis que la montée des mouvements populistes apparaît comme un nuage noir pour les droits des femmes, des immigré-e-s ou des LGBTQI.

Enfin, comme tous les ans, à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes le 8 mars, les publicités sexistes et l’électroménager en solde ont envahi les rayons des supermarchés avec l’intention de faire plaisir à un public qui n'a pourtant plus grand-chose en commun avec l’image de la ménagère au foyer des années 50.

Ne baissant pas les bras, les femmes d’ici et d’ailleurs manifestent. Elles se coiffent fièrement d’un bonnet rose à pointes : le « Pussy Hat », en réaction à la misogynie décomplexée du 45ème président des États-Unis illustré par son tristement célèbre « Grab them by the pussy ». Well, pussy grabs back !

À son niveau, POUR LA SOLIDARITÉ - PLS s’engage contre l’intériorisation de la discrimination chez les femmes immigrées ou perçues comme telles à travers un parcours d’« empowerment » personnel. Chacun-e à notre échelle, nous devons nous poser la question : en quoi suis-je privilégié-e et que puis-je faire pour ne pas rester passif-ve ?

Solidairement vôtres, 

Anna MétralFrançoise Kemajou et Denis Stokkink