Bannière publication économie sociale

L'e-inclusion et l'économie sociale et solidaire

Notes d'analyse
Septembre 2005
Version PDF

Notes d'analyse, Economie sociale, août, 2005

Face aux enjeux de la société de la connaissance définie dans la stratégie de Lisbonne, l’économie sociale et solidaire apporte quelques réponses originales. La stratégie de Lisbonne mise en place par le Conseil européen en mars 2000 prévoit de faire de l’Union européenne, d’ici 2010, « l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique
du monde, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale ». Cet objectif implique une stratégie globale reposant sur trois grands axes :
- moderniser le modèle social européen en investissant dans les ressources humaines et en luttant contre l’exclusion (axe 1) ;
- assurer la transition vers une société de l’information et une économie fondée sur la connaissance (axe 2) ;
- assurer une évolution saine à l’économie et une croissance équilibrée, un élan vers des emplois en plus grand nombre et de meilleure qualité (axe 3).
Les politiques mises en oeuvre devront donc ressortir d’une démarche pluridimensionnelle, les politiques sociales, économiques et de l’emploi se renforçant mutuellement.

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci